Deuxième rapport relatif à la gestion de l’UNADEV

Type
Focus

La Cour des Comptes vient de publier son deuxième rapport relatif à la gestion de l’UNADEV, située à Bordeaux. Ce rapport est particulièrement sévère et met en lumière les profondes anomalies repérées dans la gestion de cette association.

Pour autant, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France tient à rappeler que les dysfonctionnements repérés sont propres à l’UNADEV et qu’en ce qui la concerne, elle n’a jamais eu recours tout au long de son histoire vieille de cent ans, aux pratiques et méthodes dénoncées aujourd’hui par la cour. Soucieuse de respecter les règles qui régissent aujourd’hui le don en confiance, la Fédération redit sa gratitude à ses généreux donateurs et les assurent de son engagement à respecter strictement leurs volontés ainsi que les règles de la gestion désintéressée.
Pour accablant que soit ce rapport, ses conclusions se doivent de rester particulières à l’UNADEV et ne peuvent être généralisées aux nombreuses associations qui agissent dans le seul intérêt des personnes déficientes visuelles.