Rentrée scolaire : les enfants handicapés une nouvelle fois relégués au second plan

Plus d’une semaine après la rentrée scolaire, les enfants handicapés, dont une trentaine déficients visuels, de la Région Ile-de-France (Yvelines et Val-d’Oise) pâtissent encore de criants dysfonctionnements dans leur prise en charge par les transporteurs scolaires. Dans les Yvelines, 10 enfants déficients visuels sur 38 n’avaient toujours pas de solutions de transport pour se rendre dans leur établissement.

Pour le STIF, Syndicat des Transports d'Île-de-France, ces dysfonctionnements seraient liés à la mise en place d’un nouveau système d’attribution des transporteurs et de leurs circuits. 

Pour la Fédération des Aveugles de France et les familles d’enfants handicapés dans leur ensemble, il va de soi que cette réponse n’est pas satisfaisante. Par ailleurs, la Fédération des Aveugles de France tient à rappeler que ces mêmes familles auraient dû être alertées de ce problème bien en amont avant de pouvoir s’organiser et non le 1er septembre, comme ce fut malheureusement le cas. 

Les enfants handicapés et leurs familles ne peuvent être plus longtemps les victimes collatérales d’une situation qu’ils subissent et qui les contraint à ne pas avoir une rentrée normale. 

Pour rappel, dans la Région Île-de-France, les frais de transport individuel des élèves handicapés vers les établissements scolaires sont à la charge du STIF, qui agit pour le compte du Conseil Régional d’Ile-de-France. 

Au préalable, c'est la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui donne son accord pour qu’un enfant ou une famille puisse bénéficier du dispositif. 

Contacts presse : 

Ana PEREIRA, Responsable de Communication
Téléphone : 01 44 42 91 96 – 06 10 58 61 62
Email : a.pereira@aveuglesdefrance.org

Léo LE BOURHIS, Chargé de Communication 
Téléphone : 01 44 42 91 90 – 06 75 06 43 81
Email : l.lebourhis@aveuglesdefrance.org

Documents à télécharger
Fichiers attachés à ce contenu :
Liste des documents Taille
Téléchargez le communiqué de presse 320.22 Ko